Le PS ne veut pas changer de Premier ministre en pleine crise de coronavirus

« Changer de capitaine, en pleine tempête serait, irresponsable », a déclaré le parti via son compte twitter.

Il n’est pas question de changer de Premier ministre, a-t-il fait comprendre sur Twitter. « En cas de crise, l’urgence, c’est que tous les responsables politiques fassent passer la santé des citoyens avant toutes autres considérations. Changer de capitaine, en pleine tempête serait, irresponsable. Le bon sens et le sens de l’Etat commandent de ne pas le faire », a déclaré le parti sur son compte officiel.

Ce message est diffusé alors que depuis quelques jours les informations se succèdent sur la mise en place d’un gouvernement d’urgence auquel participeraient les socialistes et la N-VA, mais qui pourrait coûter son poste à Sophie Wilmès (MR).

De son côté, le président de la N-VA, Bart De Wever, a appelé samedi à la formation d’un gouvernement d’urgence pour faire face à la pandémie de coronavirus et ses conséquences économiques. Il suit des appels similaires lancés par d’autres dirigeants politiques. « Au niveau fédéral, je pense que quelques chose doit se passer maintenant. Je pense à un gouvernement d’urgence qui recevrait, peut-être pour un an, la mission de combattre la crise », a-t-il dit au micro de VTM.