Le 15 août, l’un des jours les plus meurtriers de l’année

MobilitéEn trois ans, douze personnes ont perdu la vie dans un accident lors de l’Assomption.

Pour certains, de confession chrétienne, la journée de jeudi sera l’occasion de célébrer l’arrivée de la Vierge Marie au ciel et ses retrouvailles avec Dieu. Pour d’autres, l’Assomption est surtout un bon prétexte pour faire la fête. Parfois sans modération : à Liège ou à Ittre par exemple, les festivités du 15 août s’étalent sur plusieurs jours et sont particulièrement attendues des fêtards.

L’alcool y coule à flots et entraîne malheureusement son lot d’accidents. Notamment sur la route. Selon les chiffres fournis par l’institut Vias, le 15 août est considéré comme le jour férié le plus meurtrier de l’année après le lundi de Pentecôte et le Nouvel An.

Entre 2016 et 2018, pas moins de 411 accidents avec blessés se sont en effet produits le 15 août. Dont 82 (19,95 % des accidents) avec la circonstance particulière que l’un des conducteurs impliqués était sous l’influence de la boisson. Au final, 486 personnes ont été blessées dans un accident de la route se produisant un 15 août ces trois dernières années. Dont 52 grièvement. « Sont pris en compte dans ces chiffres les accidents survenus durant la période allant de la veille du jour férié à 22 h au lendemain du jour de congé à 5 h 59 », précise l’institut Vias.

Quant aux décès survenus dans la nuit du 14 au 15 août, on en a recensé 12 en trois ans. C’est deux fois plus que lors de la Fête nationale belge, mais 5 tués de moins que lors du lundi de Pentecôte, jour férié le plus meurtrier.