La Wallonie va encadrer sa politique des grandes villes

Belgique

Le parlement de Wallonie a approuvé, mercredi, le projet de décret encadrant la politique des grandes villes, transférée aux Régions à la suite de la 6e réforme de l’Etat. Le PS et Ecolo se sont abstenus, regrettant entre autres l’absence d’indexation des moyens qui lui sont alloués. Chaque année, 13 millions d’euros sont accordés aux villes comptant plus de 50.000 habitants et dont le revenu net moyen par habitant est inférieur à la moyenne wallonne. A l’heure actuelle, Liège, Charleroi, Mons, La Louvière, Seraing mais aussi Verviers et Mouscron bénéficient de ces subventions.

Afin de garantir une utilisation efficace et transparente de ces 13 millions d’euros, un cadre légal conditionnant à l’avenir l’octroi de ces subventions était nécessaire, a rappelé la ministre régionale des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR). « Ce cadre permettra d’encourager les grandes villes à financer des investissements créateurs d’emploi ou visant à améliorer l’attractivité des centres urbains et ce, en concordance avec les objectifs que nous avons établis », a-t-elle souligné.

Selon Valérie De Bue, quelque 700.000 euros seront spécifiquement consacrés à la lutte contre le radicalisme pour laquelle les grandes villes pourront dès à présent bénéficier d’une expertise régionale.

Afin de pouvoir bénéficier de ces subventions organisées sous la forme d’un droit de tirage, les villes devront par ailleurs établir une ‘Perspective de développement urbain’ reprenant l’ensemble des actions à mettre en œuvre sur la durée d’une législature communale. Afin de s’inscrire dans une logique de résultats, ces actions devront répondre aux objectifs régionaux établis dans ce cadre, tels que rendre la ville plus accueillante, en faire un vecteur de mieux vivre ensemble et de solidarité, privilégier un logement et un cadre de vie de qualité ou encore offrir un réseau d’espace public attractif, a poursuivi la ministre.

Cette réforme, adoptée ce mercredi en séance plénière du Parlement de Wallonie, entrera en vigueur en janvier 2019.