La police fédérale saisit 380 kg de cuivre, cinq suspects interpellés

Ciblant les réseaux criminels qui utilisent les infrastructures de transport au sein de l’Union européenne pour perpétrer différents crimes transfrontaliers, cette nouvelle édition de l’action « Trivium » s’est soldée en Belgique par sept arrestations au total, plus de 8.500 véhicules et 1.880 personnes contrôlés, la saisie notamment de quatre véhicules mais aussi de biens volés et de substances illégales, dont 16 kg de marihuana.

L’opération Trivium s’est déroulée entre le 13 et le 16 avril et a impliqué les forces de l’ordre de 17 pays, coordonnées par les Pays-Bas et soutenues par l’agence européenne de coopération policière Europol. À l’échelle européenne, ce sont quelque 70.000 personnes qui ont été contrôlées, ainsi que 67.000 véhicules. Les forces de l’ordre ont procédé à 228 interpellations et saisi 88 véhicules, des biens volés, des substances illicites et de grandes quantités d’argent.

Lancée en 2013, cette action transnationale entend débusquer les groupes criminels qui tentent de rester sous le radar en étant mobiles et en changeant leur mode de fonctionnement. D’autres actions sont prévues dans les mois à venir, conclut la police fédérale.