La N-VA va saisir la Cour constitutionnelle contre la loi pandémie

La N-VA considère que la loi pandémie, qui encadre les mesures de police administrative qu’un gouvernement peut prendre en situation d’urgence épidémique, confère trop de pouvoir à l’exécutif, aux dépens du législatif. Le parti d’opposition n’a pas souhaité en dire plus, car il met encore la dernière main à ce recours.

La Chambre a confirmé, dans la nuit de jeudi à vendredi, la situation d’urgence épidémique pour une durée complémentaire de trois mois, une étape nécessaire dans la mise en œuvre de la loi pandémie. La N-VA, mais aussi le Vlaams Belang et le PTB, ont voté contre parce qu’ils considèrent qu’il n’y a plus de situation d’urgence.