La fusion entre l’UCLouvain et Saint-Louis-Bruxelles devrait être effective à la rentrée 2023, annonce le gouvernement

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé en première lecture un avant-projet de décret organisant la fusion entre les universités Saint-Louis-Bruxelles et l’UCLouvain. Ce texte va maintenant poursuivre son processus d’adoption. L’objectif est une entrée en vigueur à la rentrée 2023-2024.

Renforcement de l’enseignement supérieur

Le gouvernement inscrit cette fusion dans le cadre du processus global de refinancement de l’enseignement et des chantiers qui y sont liés.

Dans le cadre du refinancement de l’enseignement supérieur et de la recherche (qui se porte à 50 millions d’euros supplémentaires dès cette année, et se portera à 80 millions d’euros en 2024), le gouvernement s’est accordé sur 3 objectifs, détaillés ce samedi par communiqué.

1° Renforcer la qualité de l’enseignement supérieur et son accessibilité

2° Favoriser une meilleure utilisation des moyens publics

3° Réduire certains effets négatifs de la concurrence entre les établissements

Cinq chantiers

Concrètement, plusieurs chantiers doivent être entamés:

– Une révision de la loi de financement des universités

– Un travail sur les habilitations existantes et le renforcement de la régulation des nouvelles habilitations

– Les financements d’impulsion pour l’offre de formation au sein des arrondissements déficitaires

– La réforme des allocations d’études

– Et la poursuite du gel du minerval et le plafonnement des frais et droits d’inscription dans les Hautes Écoles et les Écoles supérieures des arts à hauteur maximale du minerval réclamé dans les universités.

Le travail sur ces chantiers fera l’objet d’une réflexion impliquant les acteurs de l’enseignement supérieur.

« La fusion entre l’UCLouvain et l’Université Saint-Louis-Bruxelles s’inscrit dans ce processus général », précise le gouvernement par communiqué.

L’objectif est d’aboutir fin 2022, début 2023 à un résultat législatif sur l’ensemble des chantiers prévus, pour une entrée en vigueur à partir de la rentrée 2023.