La cour de cassation rejette le pourvoi d’Alain Mathot

La cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi d’Alain Mathot contre sa condamnation prononcée par la cour d’appel de Liège le 11 mars dernier. Cette condamnation est dès lors définitive.

L’ancien député PS avait alors été condamné à 12 mois de prison avec sursis de cinq ans et 5 500 euros d’amende pour corruption dans le cadre de l’attribution du marché de l’incinérateur d’Intradel à Inova France. La cour d’appel avait aussi prononcé une peine d’inéligibilité de cinq ans contre M. Mathot. Elle avait ordonné la confiscation de 700 000 euros.

M. Mathot était notamment accusé par Philippe Leroy, le patron d’Inova France. La cour avait donné foi aux déclarations de M. Leroy, selon lesquelles il a remis à M. Mathot, lors de discrètes rencontres dans des hôtels parisiens, des enveloppes remplies de billets de 50 et 100 euros, pour un montant de 700 000 euros.

M. Mathot n’était plus mandataire PS lors de son procès. Après sa condamnation par la cour d’appel, le PS l’a exclu du parti.