La Belgique dépense près de 3 millions par jour pour les tests PCR : « Il est temps que cela change »

Une stratégie de testing liée au baromètre corona serait-elle plus sage ? Il y a en tout cas fort à parier qu’elle serait plus économique. Actuellement, la Belgique dépense chaque jour près de trois millions d’euros pour le financement des tests PCR. Il est grand temps que cela change, déclare Pedro Facon, le commissaire corona.

Selon lui, il faut s’interroger sur l’efficacité de la stratégie de testing actuelle. Pedro Facon propose de développer une nouvelle stratégie, basée sur les différents niveaux du baromètre corona. Si celle-ci ne doit pas être sur la table du Codeco ce vendredi, elle devrait être à l’ordre du jour de la CIM Santé mercredi prochain.

« Aujourd’hui, nous testons encore toutes les personnes qui présentent des symptômes, mais en code jaune, cela ne sera bientôt plus utile« , affirme-t-il dans De Standaard. « Il en va de même pour le suivi des contacts. Au début d’une épidémie, il est absolument nécessaire. Mais au fur et à mesure que la pandémie évolue et se transforme, nous devons nous interroger sur son efficacité et son coût. »

Le commissaire corona plaide pour que le nombre de tests réalisés dans notre pays soit réduit, suivant la recommandation de l’ECDC selon laquelle la Belgique devrait désormais commencer à mettre en place une stratégie à long terme de la gestion du coronavirus.

Pedro Facon estime également nécessaire une nouvelle négociation de prix avec les laboratoires traditionnels, ainsi qu’avec la plateforme fédérale mise en place avec les universités. Il souhaite que les tests ne soient plus analysés que dans un nombre restreint de laboratoires, comme pour la grippe saisonnière.