Koen Geens, qui a échoué à mettre sur les rails un gouvernement fédéral, se voyait déjà en haut de l’affiche

Koen Geens, l’homme qui voulait être Premier ministre. Portrait.

Son côté boy-scout « toujours prêt » séduit ou agace mais ne laisse personne indifférent. Coulé dans le moule des mouvements de jeunesse, le Brasschaatois est toujours « au four et au moulin ». Il veille au grain et a presque toujours le moral hissé haut. Toujours prêt… et avec le sourire. Imperturbable, il gère. Pugnace, déterminé, le vice-Premier CD&V ne s’en cache pas : « Je ne change pas facilement d’avis. » L’homme a une parole, il garde son cap et son sang-froid. Il sait bien qu’en politique, « Panta rhei » : « Tout bouge ».