Koen Geens heureux de la « rénovation exemplaire » de la prison de Namur

Le vice-Premier ministre et ministre de la Justice en charge de la Régie des bâtiments, Koen Geens, a visité jeudi matin la prison de Namur, dont deux des quatre ailes ont été entièrement rénovées ces deux dernières années. 

Il s’est dit heureux de leur « rénovation exemplaire » et de l’amélioration globale des conditions de détention. De mai 2017 à mai 2019, les ailes B et D de la prison de Namur ont été rénovées du sol au plafond. Toutes les installations techniques ont été entièrement refaites (chauffage, électricité, sanitaires, ventilation…), au même titre que certains locaux. Les cellules, nettement plus modernes, permettent désormais de recevoir les détenus dans de bien meilleures conditions. La plupart sont maintenant destinées à accueillir deux détenus au lieu de trois auparavant, avec des lits superposés et un équipement à la pointe comprenant une TV à écran plat.

Les installations de communication et de sécurité ont également été mises à jour, alors que l’infrastructure a notamment été adaptée aux PMR. Le coût de ces travaux représente un investissement de 7 millions d’euros, financés par la Régie des bâtiments.

Parallèlement, la cour située à l’entrée principale de la prison et le préau de l’aile D ont également été remis à neuf. Le nettoyage des façades de la devanture de la maison d’arrêt est également en cours et devrait se terminer d’ici la fin de l’année. Par ailleurs, la rénovation des ailes A et C est en cours de préparation, ainsi que celle de l’aile psychiatrique et du centre de la prison. Le cahier de charges devrait être publié prochainement et l’attribution du marché devrait avoir lieu d’ici la fin de l’année.

« Cette rénovation montre bien comment l’on peut moderniser une prison du 19e siècle pour qu’elle soit adaptée à la réalité et aux exigences d’aujourd’hui », a commenté Koen Geens. « Sa situation, à proximité directe du tribunal correctionnel, en fait également un exemple à suivre. »

« Ces travaux seront bénéfiques pour tous, tant le personnel que les détenus », a-t-il ajouté. « La mobilité a aussi été améliorée en élargissant les coursives pour faciliter la distribution des repas et un ascenseur est maintenant disponible dans chaque aile. De plus, un nouvel espace bureau va être créé et il y aura également plus de luminosité à l’intérieur du bâtiment, ce qui est important. »

Lors de sa visite, le ministre a aussi rappelé que l’Etat mène actuellement de nombreux projets pour améliorer l’infrastructure carcérale. « Nous avons pour ambition d’avoir une maison d’arrêt bien équipée à proximité du tribunal dans chaque province », a-t-il souligné. « Nous sommes notamment en train de construire une grande prison à Haren. Les travaux vont bientôt commencer à Anvers et Termonde. A moyen terme, de nouveaux établissements pénitentiaires verront aussi le jour à Bourg-Léopold, Vresse-sur-Semois et Lantin. A l’image de ce qui a été fait ici à Namur, nous envisageons également la rénovation de la prison de Huy. »

« Cela prend du temps, mais tout est donc bien mis en place pour assurer de meilleures conditions de détention en Belgique », a-t-il conclu.