Koen Geens fait face à une mission impossible

Comme annoncé, Koen Geens a obtenu la prolongation de sa mission de sortie de crise politique.

Le Roi lui a fixé une nouvelle échéance : une semaine de plus, il est attendu au Palais le 17 février. Depuis plusieurs mois, le vice-Premier ministre CD&V plaide pour une large alliance qui inclurait le PS et la N-VA. Lundi, après l’audience accordée par le chef de l’État, il a rappelé sa position, devenue également celle de son parti : « Je m’informe aussi largement que possible, mais la meilleure formule pour avoir l’appui de tout le pays pour un gouvernement futur reste une formule dans laquelle ces deux partis (PS et N-VA) prendraient place. Je ne l’ai jamais caché.«