« Je voudrais savoir où nous sommes sur la liste des priorités du Premier ministre »: tensions à la Chambre suite à l’absence d’Alexander De Croo

Les deux partis d’opposition ont réclamé la présence du Premier ministre Alexander De Croo, retenu en début d’après-midi par une réunion avec les experts, en vue du Comité de concertation de mercredi. Celui-ci est revenu à la Chambre peu avant 16h00. Les députés débattent depuis 9h00 du matin du budget 2022. Seuls quatre groupes parlementaires, la N-VA, Ecolo-Groen, le PS et le Vlaams Belang sont passés à la tribune. Alors que le chef de groupe MR Benoît Piedboeuf allait entamer son intervention, son homologue de la N-VA Peter De Roover a fait part de son mécontentement de ne plus voir le Premier ministre assis sur les bancs du gouvernement.

« Je voudrais savoir où nous sommes sur la liste des priorités du Premier ministre. C’est une obligation déontologique d’être présent à ce débat », a déclaré M. De Roover, soutenu par le député PTB Marco Van Hees.

« La préparation des décisions du Comité de concertation et la consultation des experts sont de l’intérêt de l’ensemble de la population », a la cheffe de groupe Open Vld Maggie De Block, du parti du Premier ministre.

Alexander De Croo est revenu à la Chambre peu avant 16h00, permettant la reprise de la discussion générale.

Vers 19h00, le Premier ministre devra à nouveau quitter l’hémicycle pour un kern en vue du Comité de concertation, alors que les ministres se succéderont à la Chambre pour les débats thématiques. Ceux-ci devraient se poursuivre jusqu’au petit matin.