« Inadmissible », « Indigente », « Pas très emballante »: la note des informateurs recalée par certains partis, peut-être pas par la N-VA

Après 15 jours de vacances durant lesquels les informateurs Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) ont consulté la société civile, l’heure est au retour à la table des discussions des partis qui pourraient participer au prochain gouvernement fédéral. Une note d’une vingtaine de pages leur a été présentée. Une note dont les informateurs refusent de donner copie aux responsables politiques qu’ils rencontrent pour éviter les fuites. Ces derniers doivent se contenter de la consulter sur place et de poser leurs questions aux informateurs.