Horeca: la fin quasi complète des restrictions, à condition d’avoir un CST

Longtemps cible première des mesures sanitaires, le secteur Horeca peut pousser un ouf de soulagement. Le passage en code orange, dès le 18 février, signifie qu’il pourra enclencher un certain nombre d’assouplissements, et pas des moindres.

Il y aura trois changements importants dans les bars/restaurants (qualifiés d’intérieur « non dynamique » dans le baromètre). D’abord, les clients pourront enlever leur masque, même pour se déplacer. Seul le personnel de l’établissement sera toujours dans l’obligation de le porter. Ensuite, il n’y aura plus de restrictions concernant les heures d’ouverture. Enfin, la limite de six personnes par table sera également supprimée.

Précision importante: il faudra toujours montrer son CST pour pouvoir s’installer à table en intérieur (ce qui n’est pas le cas en terrasse, s’il y a moins de 100 personnes présente). Ce n’est donc pas encore tout à fait le retour au « monde d’avant ». Mais presque.

Horeca: la fin quasi complète des restrictions, à condition d'avoir un CST
©D.R.