Grève à l’aéroport de Charleroi: les voyageurs ne seront pas indemnisés

Belgique

Pour les nombreux voyageurs qui s’apprêtaient à prendre l’avion pour des vacances tant attendues, c’est la douche froide. La grève des agents de sécurité de l’aéroport de Charleroi a en effet privé des centaines de passagers de départ ce jeudi. Et si le mouvement se poursuit ce vendredi, c’est une belle pagaille qui est annoncée.

La spontanéité du mouvement a empêché de nombreuses compagnies de prendre les devants et, ce vendredi encore, il sera impossible de trouver des solutions dans l’urgence, et encore moins de recaser les passagers lésés en raison d’un taux de remplissage quasi total des avions en partance. Quelles solutions alors pour les voyageurs ? Là aussi, c’est la douche froide, puisqu’ils ne seront pas indemnisés ! En effet, comme le rappelle Flightright, « selon la réglementation européenne, dans le cas d’une grève extérieure à la compagnie aérienne (une grève des contrôleurs aériens ou du personnel à l’aéroport), les passagers ne peuvent malheureusement pas prétendre à une indemnité. En revanche, quand il s’agit d’une grève inhérente à la compagnie, on considère que celle-ci aurait pu prendre les mesures adéquates afin d’éviter les perturbations de vols. Une indemnisation peut donc être due, sauf si la compagnie est en mesure de prouver que toutes les mesures nécessaires ont été prises et que les perturbations n’ont pas pu être évitées. »