Evolution à la SNCB : les accompagnateurs de train pourront travailler en bermuda

L’image avait fait sensation il y a quelques années : lors de pics de canicule, un accompagnateur de trains de la SNCB avait décidé de travailler en jupe, dont le port était autorisé pour le personnel féminin. Une initiative menée pour protester contre l’interdiction de porter un bermuda malgré des températures dépassant parfois les 30°C.

Une idée choc qui a finalement percolé petit à petit. Au point que, cet été, la SNCB a décidé de lancer une expérience-pilote permettant aux accompagnateurs de train et personnel de gare de travailler en bermuda. « Cet été, les accompagnateurs de train et certains membres du personnel de gare qui portent l’uniforme auront effectivement la possibilité de porter un bermuda, dont le port vient d’être rendu possible dans le cadre d’un test pour cet été, confirme Marianne Hiernaux, porte-parole de la SNCB. Lors des jours de fortes chaleurs, les membres du personnel concernés, sur une base volontaire, n’auront plus l’obligation de porter le pantalon prévu dans le cadre de l’uniforme et pourront porter un bermuda. »

Avec, bien évidemment, des prescriptions, pour veiller à une uniformisation entre collègues. Pas de shorts barriolés donc, mais des bermudas avec un design et un code couleur en règle avec les prescriptions de la SNCB. « Le résultat du test nous donnera des indications sur la demande et l’opportunité de la mesure, poursuit Marianne Hiernaux. L’objectif est de permettre plus de confort lors de fortes chaleurs, en donnant la possibilité de remplacer le port du pantalon de l’uniforme. Par ailleurs, la SNCB prend un certain nombre de mesures en cas de fortes chaleurs, comme des points de ravitaillement en eau pour son personnel dans différentes gares. »

La demande émane de membres du personnel. « La SNCB, attentive au bien-être de ses collaborateurs dans un contexte de températures de plus en plus élevées ces derniers années, y a donné suite positive dans le cadre d’un test cet été. »

En fonction des résultats du test, et notamment de la perception positive ou négative de la clientèle SNCB, le port du bermuda pourrait être généralisé (le personnel sera alors libre de porter le bermuda ou le pantalon) lors de fortes chaleurs dès l’an prochain. Avec un bermuda qui sera alors designé pour permettre une homogénéité vestimentaire au sein de la SNCB. « L’expérience des accompagnateurs pourrait notamment nous permettre de customiser le bermuda en fonction des besoins, comme ajouter une poche ici ou là. »