En matière d’anticipation des inondations, l’administration wallonne se remet en question: « Nos pratiques ont évolué, des pistes stratégiques sont suivies et des plans d’actions sont prêts »

« Juguler la nature est une chose impossible. » C’est par ces mots que le directeur général du SPW Mobilité et Infrastructures (SPW MI), Étienne Willame, a conclu sa seconde audition devant la commission d’enquête inondations du Parlement wallon. Si cette phrase peut ressembler au fait d’enfoncer une porte ouverte, il n’en est rien….

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité