Empêtrée dans une polémique, la députée El Kaouakibi quitte l’Open VLD (Mise à jour)


On apprend ce jeudi que Sihame El Kaouakibi a décidé de quitter l’Open Vld et va continuer de siéger comme indépendante au Parlement flamand. Le parti a confirmé l’information.

Pour rappel, le président de l’Open Vld Egbert Lachaert avait annoncé la semaine dernière le lancement de la procédure d’exclusion de la députée en tant que membre du parti. Siham El Kaouakibi était sous le feu des critiques depuis un certain temps déjà, pour des soupçons de fraude aux subsides. Un rapport de l’administrateur provisoire de l’association anversoise Let’s Go Urban qu’elle gérait semblait d’ailleurs le confirmer.

Plusieurs procédures avaient été lancées. La dernière en date était une enquête de l’Inspection flamande des Finances visant à remettre en question les subventions flamandes accordées à quatre associations sans but lucratif de la députée.

Let’s Go Urban, WannaCatch, Wannawork et A Woman’s View auraient reçu ensemble quelque 850.000 euros de subsides depuis 2012. Selon le ministre-président flamand, Jan Jambon (N-VA), si ces subsides n’ont pas été affectés à ce à quoi ils étaient destinés, ils devront être remboursés.