Disparition de Natacha au Pérou: la police locale dévoile des images de la touriste belge avant sa disparition

Grâce à des images provenant de caméras de surveillance d’un hôtel où elle souhaitait loger, la police péruvienne a pu confirmer que Natacha de Crombrugghe, la touriste belge disparue au Pérou, était bel et bien arrivée à Cabanaconde le 23 janvier.

C’est à l’auberge La Estancia qu’elle a été aperçue, la dernière fois le lundi 24 janvier, en matinée. D’après la gérante, elle partait pour une randonnée de cinq jours dans les gorges du Colca, munie d’un petit sac à dos, comme le révèle le journal RPP Noticias.

Précédemment, Natacha avait sonné à la porte de l’hôtel Pachamama, le 23 janvier plus tôt dans la journée mais elle n’a pu y séjourner car l’établissement était en rénovation. Des images de sécurité de cet hôtel confirmaient que Natacha était seule. Elle avait également tenté de dormir à l’hôtel Mirko’s House, mais là-bas, des cas de Covid ont contraint la Bruxelloise à se tourner vers un autre hôtel. C’est là qu’on lui a conseillé de se tourner vers l’auberge La Estancia.

Ce mardi, les recherches se poursuivent pour retrouver la jeune femme de 28 ans originaire de Linkebeek. D’après le colonel Marcos Cuadros D’arequipa, 75 officiers sont à sa recherche. Ils se sont basés sur les douze témoignages recueillis par des personnes ayant aperçu la touriste belge.

Celle-ci serait vêtue tout de noir et avait un sac à dos.

Mark Van de Vreken, ambassadeur belge au Pérou, est également sur place pour mener les recherches, lui qui est en contact avec les autorités locales ainsi que les secouristes, tout en communiquant avec les autorités policières et judiciaires belges.