Deux cas positifs au variant britannique dans une maison de repos namuroise, la vaccination serait arrivée trop tard (Mise à jour)

Selon la RTBF, deux cas positifs au variant britannique du coronavirus ont été détectés dans une maison de repos namuroise, plus précisément dans la résidence « Les 7 Voyes ».

D’après nos confrères, ce sont deux membres du personnel qui ont été testés positifs à la variante. On déplorerait au total près d’une cinquantaine de cas positifs au Covid-19 dans la maison de repos. Un résident, qui était rentré dans sa famille durant les fêtes de fin d’année, serait à l’origine de ce foyer.

Mis à part dix résidents qui étaient déjà positifs au Covid-19, tous les autres avaient pourtant été vaccinés mercredi dernier. Mais cela n’a pas empêché la propagation de l’épidémie, la vaccination étant sans doute arrivée trop tard.

Pas question pour autant de remettre en cause cette vaccination car si c’est la deuxième dose (pas encore donnée) qui assure une protection maximale, la première permet déjà de réduire les risques et d’éviter sans doute une propagation plus importante de l’épidémie.

A noter que ce matin, nous vous informions qu’un foyer de contaminations avait déjà été détecté dans une maison de repos flamande où tout le monde avait pourtant été vacciné. (Les détails ici)