Des services religieux avec jusqu’à 100 personnes en intérieur à partir de ce mercredi : voici les nouvelles règles

Si les pratiquants vont pouvoir retrouver le chemin de l’église, de la mosquée ou de la synagogue à plus de 15 personnes à partir du 9 juin, le retour à des espaces de culte plus remplis se fera suivant un certain nombre de règles. Parmi celles-ci, l’obligation pour la chorale, s’il y en a une, de garder un masque couvrant la bouche et le nez même durant les chants, et de se placer à au moins 5 mètres de l’assistance. Ces « détails » devant accompagner le déconfinement progressif dans le secteur des services religieux et laïques ont été établis par le ministre Vincent van Quickenborne, avec les représentants des différents cultes reconnus et de la laïcité, communique le ministre lundi. Ces protocoles (intérieur et extérieur) seront valables à partir du 9 juin, mercredi donc, date qui correspond à toute une série d’assouplissements dans le cadre du « plan été » censé faire souffler un vent de liberté sur la population belge.

A partir de ce jour-là, les services et cérémonies religieux ou laïques pourront se faire à l’intérieur avec jusqu’à 100 personnes dans l’assistance (15 actuellement, sans compter les enfants) et à l’extérieur avec un maximum de 200 personnes (50 actuellement). Le premier juillet, ces limites seront portées respectivement à 200 et 400 personnes.

Durant une messe ou autre service religieux, il ne sera pas permis de faire circuler un panier pour la collecte (il peut en revanche y avoir un point de collecte). Des règles ont été définies pour les mariages (alliances disposées à l’avance), « les baptêmes, l’imposition des mains, l’onction des malades, la Sainte-Cène, la distribution de l’antidoron (du pain au levain qui est béni), le tapis de prière individuel dans les mosquées, la Sainte Communion, les cérémonies de Dana, les fêtes de naissance, les fêtes laïques et les fêtes de la jeunesse laïque », entre autres, énumère le cabinet du ministre.