Des assouplissements au Codeco de ce vendredi ? La mise au point de Frank Vandenbroucke

Tandis que la situation épidémiologique évolue favorablement en Belgique, les appels à assouplir les mesures sanitaires se multiplient dans notre pays. Tant le MR qu’Ecolo ont fait savoir ces derniers jours qu’ils souhaitaient que les règles soient allégées rapidement. Quitte à anticiper le passage au code orange dans le baromètre corona.

S’il s’était d’abord montré réticent quant à cette précipitation, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) a fait marche arrière ce mardi en commission de l’Intérieur. « La seule décision pertinente que l’on peut prendre est de passer du rouge à l’orange », a-t-il annoncé aux députés, concernant le Comité de concertation de ce vendredi.

Pas avant le 18 février ?

Le socialiste flamand a encore apporté de nouvelles précisions, ce mercredi matin sur les ondes de Radio 1. Il a réaffirmé que le Codeco pourrait acter un passage à la phase orange, mais « une semaine plus tard ». Pour justifier ce choix, M. Vandenbroucke a brandi les dernières données épidémiologiques. « Au niveau des personnes se trouvant en soins intensifs, cela pointe déjà clairement vers l’orange. Au niveau des hospitalisations quotidiennes, nous sommes toujours largement dans le rouge », a-t-il détaillé. « Mais nous nous attendons à une amélioration significative car les infections sont en baisse. »

impliquerait un certain nombre d’assouplissements

, que le ministre de la Santé souhaiterait ne voir entrer en vigueur que le 18 février. « On ne parlerait plus d’heure de fermeture dans l’Horeca, il y aurait plus de flexibilité en termes de capacité dans l’événementiel et la culture et le monde de la nuit pourrait reprendre ses activités », a-t-il conclu sur Radio 1.