Défi se choisit un nouveau président pour parachever sa mue

Quelle que soit l’issue du scrutin interne de ce dimanche 1er décembre, c’est un passage de témoin qui restera dans les annales du parti amarante. Après un quart de siècle passé à la tête de Défi, le Bruxellois Olivier Maingain s’en va. Pour de bon. Quatre candidats se sont lancés dans la course à sa succession : deux Bruxellois et deux Wallons, deux parlementaires à l’engagement politique plus établi et deux élus locaux pratiquement inconnus du grand public. Dans deux jours, François De Smet (Evere), Christophe Magdalijns (Auderghem), Julie Leclercq (Engis) et Jean-Claude Crémer (Bastogne) seront fixés sur leur sort.