Coronavirus: tous les concerts annulés à Forest National, au Sportpaleis et Lotto Arena d’Anvers

Tous les concerts prévus jusqu’au 31 mars au Sportpaleis et à la Lotto Arena d’Anvers, ainsi qu’à Forest National, indique mercredi matin le CEO de Sportpaleis Group sur les ondes de Studio Brussel.

L’information a été confirmée à l’Agence Belga. M. Van Esbroeck a expliqué que l’annulation est la conséquence des récentes décisions des autorités politiques. M. Van Esbroeck a expliqué que l’annulation est la conséquence des récentes décisions des autorités politiques visant à contrer la propagation du coronavirus. Les autorités fédérales ont déconseillé mardi de maintenir les événements rassemblant plus d’un millier de personnes en intérieur.

En outre, la gouverneure de la province d’Anvers, Cathy Berx, a déclaré mercredi que tout événement comptant plus de 1.000 participants était interdit sur le territoire provincial, ce qu’elle traduira en réglement. « Le plus important, c’est que l’objectif soit atteint. Toute contamination qui peut être évitée doit être évitée. Nous devons éviter que par une propagation rapide du virus les hôpitaux soient saturés », a expliqué Mme Berx sur Radio 1 (VRT).

Cette annonce clarifie la situation après les déclarations du bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever. L’édile communal a créé la polémique mardi soir en affirmant qu’il ne pouvait « interdire des événements à Anvers que sur base d’une ligne de conduite claire et objective formulée par les autorités fédérales, et non sur base d’un avis ».

Le Sportpaleis Group gère également le Stadsschouwburg d’Anvers et le Capitole, à Gand. Chaque rassemblement de moins de 1.000 personnes sera soumis a analyse pour décider de son maintien ou de son annulation. En province d’Anvers, 46 événements rassemblant de 1.000 à 40.000 personnes sont prévus dans les deux semaines à venir.

Certaines salles à grande capacité, comme Forest National à Bruxelles, le Sportpaleis et la Lotto Arena d’Anvers, ne peuvent toutefois poursuivre leur activité jusqu’au 31 mars. Une solution de report pour chaque événement est privilégiée mais, si ce n’est pas possible, les tickets de ces représentations seront remboursés

Les dérogations à l’interdiction des événements de plus de 1.000 personnes dans un lieu couvert ne seront admises qu’à de très strictes conditions. Les organisateurs devront disposer de très bons arguments, c’est-à-dire démontrer que le risque de propagation peut être réduit à néant parce qu’il y a suffisamment d’espace entre les gens, une aération suffisante, etc.