Coronavirus: « Les jeunes aux soins intensifs actuellement sont ceux qui se moquaient des mesures qu’on a adoptées » (Mise à jour)

La Belgique compte désormais 4.138 personnes hospitalisées des suites de complications liées au coronavirus. Parmi celles-ci, 867 patients se trouvent aux soins intensifs. Si la situation commence à être compliquée dans certains hôpitaux, la ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) s’est montrée optimiste ce lundi 30 mars. « Nous sommes sûrs que nous pourrons traiter tous les patients », a-t-elle décrété au micro de RTL. La libérale flamande a toutefois regretté de voir certains jeunes aux soins intensifs. « C’est dommage de voir ces jeunes aux soins intensifs, a-t-elle expliqué. C’est eux qui ont rigolé des mesures que nous avons prises face au coronavirus ». 

Actuellement, selon Maggie De Block, 80% de la population reste à la maison. « C’est bien, mais on peut mieux faire », a estimé la ministre. 

Elle est revenue ensuite sur un autre problème qui préoccupe le gouvernement depuis le début de l’épidémie: la pénurie de masques. « La semaine passée, on a distribué 20 millions de masques dont un million de FFP 2 mais c’est vrai qu’il y a une demande grandissante et on est toujours à la recherche de plus de masques », a relayé la libérale flamande sur les ondes de RTL. 

Maggie De Block s’est également exprimée sur les propos qu’elle a tenus au préalable sur le coronavirus, le comparant à une simple grippe. « On a toujours suivi les scientifiques et tous nous disent qu’on a vraiment pensé que ce n’était qu’une grippe. Mais maintenant on se rend compte que c’est beaucoup plus contagieux, s’est-elle justifiée. C’est important quand c’est un nouveau virus de tirer les conclusions après et pas avant ». 

« J’espère que la situation dans les hôpitaux s’améliorera dans les semaines à venir », a-t-elle conclu.