Chasse à l’homme: la lettre de la ministre Dedonder à l’ensemble du personnel de la Défense (Mise à jour)


Nous avons pu obtenir une copie dont voici le contenu :

« La Défense traverse en ce moment une période difficile. C’est pourquoi je tiens à m’adresser à vous tous directement car c’est ensemble que nous sortirons de cette crise. Dès à présent, nous devons nous serrer les coudes pour reconstruire ensemble la Défense de demain. Ces événements qui vont à l’encontre de l’image du personnel de la Défense ne doivent pas entacher le formidable travail que vous accomplissez chaque jour. VOUS êtes notre force et notre moteur. Vous qui chaque jour, défendez et portez les valeurs de notre département avec fierté, dans notre société. Vous qui avez travaillé jour et nuit pendant la période des attentats et pendant la crise COVID pour aider les autres et nous protéger. Vous, qui risquez parfois votre vie pour respecter votre serment et vos engagements, dans notre pays ou à l’étranger.

C’est avec cette toute grande majorité des 25.000 membres du personnel que nous allons lutter ensemble. Apporter du soutien aux actes et pensées extrémistes violentes – de quelque bord qu’elles soient – est inacceptable. Cela est contraire aux valeurs de la Défense et aux principes de notre société démocratique. Afin de faire le point brièvement sur la situation actuelle : des enquêtes internes et externes sont en cours et nous en attendons les premiers résultats très prochainement. Ceux-ci devront nous aider à identifier les lacunes, permettre de comprendre comment nous avons pu arriver à une telle situation et comment faire pour éviter que cela ne se reproduise. Nous collaborons également pleinement avec la Justice sur l’enquête afin de mettre rapidement fin à cette traque, et ce, sans victime ni blessé. Des mesures de précautions ont d’ores et déjà été prises à l’encontre de personnes identifiées par le SGRS, en raison de leurs liens avec des mouvements extrémistes violents.

Les périodes de crise appellent à des mesures difficiles, j’en conviens, mais votre sécurité et celle de la population est primordiale. Il est évident que des failles sont apparues ces derniers jours, ces derniers mois et ces dernières années. Une organisation responsable de la sécurité de notre pays et de sa population doit être en mesure d’exécuter ses propres tâches et procédures à tout moment, sans avoir à faire de compromis. Ces compromis doivent donc disparaître le plus rapidement possible afin de pouvoir à nouveau assurer la sécurité de notre population. À nos jeunes membres, je souhaite vous dire que : les évènements de ces derniers jours ne représentent pas la Défense que vous avez choisie et ce pour quoi vous vous êtes engagés. C’est ce nouveau souffle que vous apportez qui nous aidera à reconstruire la Défense. Au personnel expérimenté : vous avez fait des sacrifices pendant des années, traversé des périodes difficiles et travaillé dur dans l’intérêt de notre pays et de sa population. Sachez que votre expérience, en témoignent vos médailles, est très précieuse. Je compte sur vous dans le travail de transformation de notre armée.

Depuis le 1er octobre, je travaille à la reconstruction de la Défense. Le chemin est encore long, mais nous sommes sur la bonne voie. Le gouvernement s’est engagé dans l’accord de gouvernement à réinvestir dans la Défense, à réinvestir en sa reconstruction. Ensemble nous y arriverons. Néanmoins, dans cette reconstruction, il n’y a pas de place pour l’extrémisme violent, sous quelque forme que ce soit. Dans ce combat, je vous appelle à condamner toute forme de discrimination, racisme, sexisme, pour garantir une Défense forte, unie, inclusive et démocratique, tournée vers le futur. Cette Défense que vous portez par votre engagement et votre uniforme, avec fierté. »