Ces mandataires qui gagnent plus que le Premier ministre (Mise à jour)

Une quarantaine de personnalités politiques ou mandataires publics gagnent plus que le Premier ministre, selon une enquête du Tijd, qui se base sur des chiffres pour l’année 2018, lorsque Charles Michel était donc toujours à ce poste.

En 2018, Charles Michel avait gagné 257.089 euros brut. Les raisons pour lesquelles certains mandataires ont gagné plus que le Wavrien s’expliquent par le fait que soit ils exercent un autre métier, au sein d’une entreprise par exemple, soit ils cumulent plusieurs mandats.

Par exemple, Francis Collot (PS), qui cumule une dizaine de mandats selon Cumuleo, serait la personnalité politique belge la mieux rémunérée pour l’année 2018, puisqu’il aurait gagné 604.000 euros brut cette année-là, selon le Tijd. Après vérification sur le site de la Cour des Comptes, on tombe bien sur ces chiffres. Cependant, selon un porte-parole du PS, il s’agirait là d’une erreur, car son poste d’employé à l’INASEP, l’intercommunale namuroise de Services Publics, ne pourrait pas lui rapporter autant. Or, c’est à ce poste qu’il est indiqué qu’il aurait touché 600.000 euros. Contacté par nos confrères de la DH, Francis Collot affirme qu’il s’agit d’une erreur et que ses revenus avoisinent les 50.000 €, et non 600.000 euros. 

Tous les mandats de Francis Collot ne sont pas rémunérés mais, parmi ceux qui le sont, on retrouve son poste de conseiller communal de Gesves (province de Namur), de conseiller de police ou d’administrateur au TEC Namur.

220.000 € pour Bart De Wever

Parmi les personnalités plus connues, on retrouve aussi Johan Vande Lanotte (sp.a), avec 400.000 euros, ou encore Wouter Beke (CD&V), qui, avec ses 228.000 euros, était le chef de parti le mieux rémunéré. Il a depuis lors été remplacé par Joachim Coens à la tête des chrétiens-démocrates flamands.

Bart De Wever, pour sa part, aurait touché pas moins de 220.000 euros en 2018.

Enfin, ce vendredi, la Cour des comptes a publié sur son site et au Moniteur belge la liste des mandats, fonctions et professions des mandataires publics. Parmi tous ceux-ci, 186 mandataires n’ont pas respecté leurs obligations et n’ont pas envoyé la liste de leurs mandats ou de leurs patrimoines respectifs.