Carnaval d’Alost: le Comité juif américain demande à l’UE d’ouvrir une enquête contre la Belgique

Le Comité juif américain (American Jewish Committee, AJC) demande sur son site internet que l’Union européenne ouvre une enquête contre la Belgique en raison des caricatures de juifs représentées cette année encore au carnaval d’Alost. Pour l’AJC, dirigeants belges et européens doivent condamner ces représentations et examiner la possibilité d’ouvrir une enquête à l’encontre de la Belgique en vertu de l’article 7 du traité sur l’Union européenne, qui peut constater une violation grave par un État membre des valeurs défendues par l’UE. La coupole américaine dénonce notamment la représentation de juifs en insectes, « qui renvoie à la déshumanisation des juifs au temps du nazisme ».

« Tous les yeux sont en ce moment tournés, avec honte, vers la Belgique. Alors que les autorités flamandes et fédérales ont refusé d’empêcher cette démonstration publique et grotesque de haine antisémite et, dans certains cas, la soutiennent même ouvertement, l’Union européenne devrait ouvrir une enquête », soutient dans un communiqué Daniel Schwammenthal, président du Transatlantic Institute, le bureau européen de l’AJC.

« La Commission européenne doit lancer la procédure prévue par l’article 7 (qui peut mener à la suspension de certains des droits des États membres, y compris celui de vote au sein du Conseil européen, NDLR), puisque les autorités n’ont rien fait pour interdire les déguisements antisémites, ce qui contrevient de manière évidente aux valeurs européennes fondées sur les leçons tirées de l’Holocauste et de la Seconde guerre mondiale », poursuit le président.

Ce dernier estime d’ailleurs que la Belgique, qui héberge nombre d’institutions européennes, doit d’autant plus veiller au respect de la dignité humaine et des droits humains. « Il est incompréhensible que, 75 ans après la libération d’Auschwitz, ces horribles images antisémites soient autorisées au coeur de l’Europe. »

Le musée américain de l’Holocauste a également rappelé dans un tweet dimanche, à propos du carnaval d’Alost, que « 24.000 juifs belges ont été assassinés pendant la Shoah. Aujourd’hui, l’antisémitisme mortel ressurgit partout en Europe. Des évènements qui, comme le carnaval d’Alost, encouragent l’antisémitisme et attisent la haine et potentiellement la violence doivent être dénoncés par toutes les couches de la société. »