Après la douceur, l’hiver va revenir : retour des températures négatives dès mercredi ou jeudi

Avec 14,2 degrés le 30 décembre, 14 degrés le 31 et 13,7 degrés ce 1er janvier, plusieurs records journaliers ont été battus ces derniers jours. Une douceur exceptionnelle qui contraste avec une année fraîche dans l’ensemble. “Après le record de température maximale battu le 30 décembre (14,2°C), la Saint-Sylvestre nous a gratifiés à la station de référence d’Uccle d’un nouveau record avec 14°C, soit plus de 8°C que la normale. Et peut-être plus impressionnant encore, c’est la douceur des dernières nuits de l’année. Le minimum du 30 décembre s’est inscrit à 12,8°C, soit plus de 11°C au-dessus de la normale. C’est la valeur minimale la plus élevée pour une dernière décade de décembre, mais aussi pour l’entièreté du mois ex aequo avec le 17 décembre 2015”, détaille Pascal Mormal, météorologue à l’IRM.

De quoi augurer une année 2022 sous le signe de la chaleur ? Il y a là un pas à ne pas franchir. Car les images de douceur de ces derniers jours ne vont pas se reproduire dans les jours à venir. Si on peut attendre encore 11 degrés ce lundi, mais avec le retour de la pluie, le mercure va chuter dans les jours suivants. « Mardi, le ciel sera couvert avec de la pluie. Dans le centre et le sud-est du pays, il s’agira d’abord de pluies modérées et continues. Ensuite, les pluies deviendront intermittentes à partir de l’ouest en cours de journée. Dans le sud-est du pays, les quantités de précipitations pourront toutefois encore être importantes. Les maxima, atteints en matinée, se situeront entre 5 et 9 degrés. L’après-midi, il fera plus frais« , détaille-t-on du côté de l’IRM.

Le gel va faire son retour en Ardenne et en Campine dès mercredi, avec des maxima qui ne dépasseront pas 5 à 6 degrés sur le centre du pays. « Jeudi, il est possible que les maxima ne dépassent plus les 4°C dans le centre du pays. On devrait aussi assister au retour des gelées nocturnes et peut-être même à la réapparition des flocons avec, qui sait, la formation du premier tapis blanc de l’année pour la fin de semaine en Ardenne. L’hiver n’a malgré tout pas encore dit son dernier mot« , analyse Pascal Mormal.

Pour la suite, les modèles saisonniers indiquent que le mois de janvier devrait être conforme aux normales de saison, voire un peu plus doux.