Affaire Mawda : trafiquants d’êtres humains ou migrants, la cour devra trancher

L'arrêt dans l'affaire Mawda attendu le 29 octobre, la défense plaide l'acquittement

L’arrêt dans l’affaire Mawda attendu le 29 octobre, la défense plaide l’acquittement

La défense du policier poursuivi pour l’homicide involontaire de Mawda, petite fille kurde de deux ans, le 17 mai 2018, a plaidé vendredi devant la cour d’appel de Mons l’acquittement de son client. À défaut, Me Laurent Kennes a plaidé pour une suspension du prononcé de la condamnation. L’arrêt sera prononcé le 29 octobre.

Judiciaire