Actions aux sièges des partis PS, MR et Ecolo à Bruxelles pour fermer l’aéroport de Liège (PHOTOS)

Une lettre leur a été déposée à chaque fois pour faire valoir des arguments. Les militants du collectif Stop Liège Airport ont déployé, au-dessus de l’entrée des trois bâtiments, une banderole portant le logo « Stop Liège Airport & co » et le hashtag #politiqueclimatosceptique.

Sur celle du MR, il était spécifié le message « Fier d’être climatosceptique ! » Les activistes ont bombardé au matin les vitres du bâtiment avec du faux pétrole.

Au siège d’Écolo, ils ont écrit des messages à la craie comme « Assumez de changer le système » sur le sol et les murs. La banderole portait le message « Votre « avenir désirable » = + d’avions + d’emplois précaires ».

Celle accrochée sur le siège du PS en milieu de journée liait ces deux résultats à l’écosocialisme. Une quarantaine de militants, soit plus que lors des deux précédentes actions, ont déposé devant l’entrée de multiples boîtes en carton pour symboliser le nombre colossal de colis qui transitent par l’aéroport chaque année. La police a procédé au contrôle des identités avant la dislocation du groupe peu avant 14h00.

Le collectif estime dans son communiqué que « cet aéroport dédié au fret aérien favorise une économie globalisée du « tout, tout de suite » basée sur la surconsommation et la surexploitation des ressources naturelles et des gens ». Un des porte-parole du groupe défend que « ce modèle aberrant est obsolète et nous mène droit dans le mur. Le PS, le MR et Ecolo se disent conscients du dérèglement climatique en cours. Nous leur lançons donc le défi de passer des mots aux actes en mettant un terme aux activités de l’aéroport de Liège ».

Cette action s’inscrit dans la lignée de la campagne menée depuis plus de deux ans par le collectif Stop Alibaba & co, qui alerte sur les conséquences environnementales du développement aéroportuaire liégeois et qui s’oppose à l’implantation de la filiale logistique du géant chinois de l’e-commerce Alibaba.