2,34 milliards d’euros pour le premier plan de construction hospitalier en Wallonie

Belgique

Le gouvernement wallon a adopté ce lundi le premier plan de constructions hospitalières de la Région. Portant sur une période de cinq ans – de 2019 à 2023 -, il ouvre la voie à un investissement d’un total de 2,34 milliards d’euros dans les 46 hôpitaux qui avaient répondu à l’appel à projets lancé en mars 2018 par la ministre régionale de la Santé, Alda Greoli (cdH). A la suite de la 6e réforme de l’État, ce sont en effet les Régions qui sont pleinement compétentes pour la réalisation des plans pluriannuels de construction des infrastructures hospitalières. Il y a un an, la Wallonie a donc lancé un appel à projets pour son premier plan de construction à établir selon les règles du nouveau mécanisme régional de soutien au financement des infrastructures hospitalières.

Ce dernier prévoit notamment de déterminer un prix maximum d’hébergement à la journée d’hospitalisation, chaque hôpital se voyant octroyer une capacité de financement public en adéquation avec les prestations qui y sont réalisées.

C’est ensuite l’AVIQ – l’agence wallonne pour une vie de qualité – qui est chargée d’examiner les dossiers remis par les établissements hospitaliers et de définir une liste de travaux éligibles. Au final, 46 hôpitaux ont été sélectionnés.

« Aucun projet légalement recevable n’a été écarté », a affirmé la ministre Greoli. Selon elle, l’objectif reste « de tout mettre en œuvre pour maintenir des infrastructures performantes, élément indispensable à une médecine de qualité ».

Les établissements concernés se verront rapidement notifier par le gouvernement la décision les concernant ainsi que le montant budgétaire qui y est lié.

« Ce premier plan s’inscrit dans un objectif plus global de reconstruction totale du parc hospitalier wallon en 35 ans », a souligné Alda Greoli.