Yennayer 2973 : Air Algérie propose un menu spécial pour ses voyageurs

Reconnue officiellement par le gouvernement algérien comme une journée chômée et payée, la fête de Yenneyer est célébrée le 12 janvier de chaque année par tous les berbères du Nord de l’Afrique, mais aussi par les communautés amazigh à l’étranger.

À l’occasion de ce nouvel an amazigh, Yenneyer 2973, la communauté berbère en Algérie, mais aussi les membres de la diaspora, organisent de nombreuses festivités. Avec, notamment, des expositions des coutumes ancestrales, des étalages des traditions culinaires et vestimentaires, mais aussi de nombreuses animations artistiques.

En cette occasion, les Imazighen préparent le diner de Yennayer, autrement appelé « Imensi n yennayer », autour duquel se réunissent les membres de la famille. Les plats incontournables de cette occasion sont : Le Berkoukess, le couscous, les galettes traditionnelles… Cependant, la tradition berbère interdit de déguster des aliments à goût amer en ce jour.

La tradition de Yennayer

Dans certaines régions de l’Algérie, le plus jeune enfant de la famille sera placé par ses grands-parents dans une bassine, où ils verseront sur sa tête « Al-Traz », qui est un mélange de cacahuètes, amandes, dragées, dates…

Comment Air Algérie célèbre le nouvel an berbère 2973 ?

Pour faire plaisir à ces passagers qui ont prévu de voyager en ce 12 janvier, Air Algérie a décidé de célébrer Yennayer, avec ces voyageurs en leur proposant un menu spécial, sur ses vols internationaux.

Repas servi pour les voyageurs d’Air Algérie à l’occasion de Yennayer 2973

Pour ce nouvel an berbère 2973, Air Algérie propose : Une salade, du couscous avec un morceau de viande rouge, du ris accompagné du poulet. Mais aussi, une sélection de pâtisserie orientale.

blank

Un large choix proposé pour les voyageurs d’Air Algérie

Par ailleurs, Air Algérie n’a pas oublié d’adresser ses meilleurs vœux à l’occasion de ce nouvel an pour ces voyageurs et la communauté berbère.

| À LIRE AUSSI :

>> Yennayer 2973 : Tebboune souhaite aux Algériens « Assegas ameggaz »

>> Tourisme saharien Algérie : des chiffres prometteurs selon le ministre