Voyageurs algériens refoulés : l’ambassade de la Turquie réagit

Depuis environs un mois, des dizaines de voyageurs ont fait face à un problème lié à leurs visas vers la Turquie. En effet, comme cité précédemment dans les colonnes d’Algérie 360, ces passagers ont été refoulés dans plusieurs aéroports algériens. Notamment, au niveau d’Annaba, Constantine, Oran et Alger.

Par ailleurs, suite à ce refus d’embarquement vers la Turquie, ces voyageurs n’ont eu droit qu’à une seule note de service, affichée au niveau des comptoirs d’enregistrement d’Air Algérie. Cette dernière indique que la date d’arrivée en Turquie correspond à la date à laquelle la période du visa débute. Ainsi, les voyageurs vers la Turquie n’auront droit qu’à six mois pour leurs déplacements.

Face à cette situation, les victimes de ce refus d’embarquement ne sont pas restés les bras croisés. En effet, ces derniers se sont rassemblés pour adresser un courrier aux autorités concernées pour demander des explications et surtout trouver une solution.

Dans une réponse à ces voyageurs, l’ambassade de la Turquie à Alger a invité ces derniers à se rapprocher des services de Gateway, munis de leurs passeports. Et ce dans le but d’obtenir une vignette de visa renouvelée.

Voyageurs algériens refoulés au niveau des aéroports : l’ambassade de la Turquie réagit

De son côté, le porte-parole de la compagnie aérienne nationale a fait savoir que les Algériens ne sont pas les seuls à subir un tel refus. En effet, selon lui, plusieurs passagers étrangers ont également été refoulés pour le même motif. Les services chargés de délivrer les visas Gateway, n’ont, quant à eux, pas accordé aucune explication pour ces voyageurs.

Pour tenter de calmer les tensions et de trouver une solution pour ces voyageurs refoulés. L’ambassade de la Turquie en Algérie a décidé de sortir de son silence. Par le biais d’un communiqué rendu public le mercredi 21 septembre dernier. Cette représentation diplomatique a fait savoir que les voyageurs en possession d’un visa, peuvent désormais voyager en Turquie.

En effet, l’ambassade de la Turquie à Alger indique que la directive obligeant les voyageurs à effectuer leurs déplacements dans les six premiers mois de la période du visa est suspendue. Lit-on dans le communiqué de l’ambassade.