Voyager depuis et vers l’Algérie: la douane publie un rappel important

Pendant la saison estivale, de nombreuses tentatives de transfert illicite de capitaux et d’objet de valeur ont été déjouées au niveau des différents ports et aéroports algériens. La plus récente opération remonte à seulement quelques jours.

En effet, les éléments de la douane, au niveau de l’aéroport international de Sétif, ont procédé à une nouvelle saisie sur une passagère. Selon le communiqué de la direction générale de la douane, rendu public dimanche 16 octobre dernier. Les agents de l’inspection générale de contrôle des passagers, au niveau de ce même aéroport, ont saisi la somme de 6 000 euros. Et ce, suite à une opération de fouille corporelle sur une voyageuse.

Cependant, cette tentative n’est pas la seule à se produire au niveau des aéroports nationaux. De nombreuses autres saisies ont eu lieu dans ce sens. En général, les voyageurs commettent ce genre de violation aux règles régissant le transfert de devises depuis et vers l’Algérie, par ignorance ou par négligence.

Transfert de devises : la douane publie un rappel important pour les voyageurs

Pour tenter de mettre un terme et de réduire le nombre des tentatives de transfert illicites de devises. La direction générale de la douane algérienne. Rappelle les voyageurs, depuis et vers le territoire national, des procédures à suivre pour la déclaration de devises.

Bioval - Un infirmier chez vous en 3 clics
Bioval - Un infirmier chez vous en 3 clics

Pour rappel, la déclaration de devises est obligatoire pour chaque montant égal ou supérieur à 5 000 euros pour les étrangers. Et à 1000 euros pour les nationaux résidents et non résidents. Par ailleurs, la direction générale de la douane précise, dans son communiqué, que les voyageurs vers l’Algérie sont autorisés à importer des devises sans limitation, à condition de les déclarer au niveau des services de la douane.

Dans le cas contraire, notamment à la sortie du territoire national. Les voyageurs résidents sont autorisés à faire sortir tout montant en billet de banque ou chèque de voyage, si la valeur est supérieure ou égale à 7 500 euros. Les voyageurs non-résidents sont, quant à eux, tenus de présenter, au niveau des banques nationales, un reçu bancaire prouvant le change du montant de devises.

Par ailleurs, la direction générale de la douane invite les voyageurs à retirer le formulaire des déclarations au niveau des bureaux de douane. Le passager peut également recourir à une déclaration électronique via le site officiel de la douane.