USA: un Algérien nommé sous-directeur d’un grand centre de cancérologie

Alors que certains pensent la migration des personnes hautement qualifiées est une fuite des cerveaux. Les autres la considèrent comme une opportunité de développement. C’est le cas de plusieurs Algériens, qui ont choisi l’étranger pour construire leurs carrière et briller davantage.

Dans une publication rendu public, hier le 1 août 2022, l’ambassade des USA en Algérie a partagé la nouvelle de la nomination d’un professeur algérien à la tête d’un poste prestigieux dans l’un des plus grands centres spécialisés dans les recherches et le traitement du cancer, aux Etats-Unis d’Amériques.

Il s’agit du Dr Taha Merghoub qui a été nommé par le Sandra and Edward Meyer Cancer center au poste du directeur adjoint. Le centre a été crée en 2014 grâce à un don de 75 millions de dollars. Et accueille, aujourd’hui, plus de 140 membres, actifs dans plusieurs spécialités. Notamment, en ontologie, en radiologie et autres spécialités de la cancérologie.

Nommé sous-directeur du Sandra and Edward Meyer Cancer Center, qui est Taha Mergoub ?

Enfant du sud algérien, notamment de la wilaya de Ghardaïa, Taha Merghoub a débuté son parcours dans le domaine médical à partir de l’université de Bab Ezzouar. Où, il a réussi à décrocher sa licence qui lui a permis de poursuivre ses études à l’étranger. En effet, il s’est installé en France, et a suivi un doctorat en génétique humaine.

Votre destination santé, le Centre médical Anadolu
Votre destination santé, le Centre médical Anadolu

Par ailleurs, le Dr Taha Merzoug a quitté la France, pour poser définitivement ses bagages aux Etats-Unis d’Amériques. Où, il a occupé le poste de professeur au Margaret et Herman Sokol, un autre centre spécialisé dans les recherches en oncologie.

Le parcours brillant de cet enfant de Ghardaïa ne s’arrête pas à ce niveau. Dans la mesure où il a également travaillé dans la Weill Cornell Médicine, grâce à sa qualification de professeur en pharmacologie. En effet, Taha Merzoug dirigeait un des laboratoires de l’établissement.

Le Dr Taha Merghoub membre du Mémorial Sloan Kettering Cancer Center

Le professeur Taha Merghoub a réussi à construire l’une des plus solide carrière dans le domaine de l’immunologie et de la cancérologie. Et ce, grâce à sa qualité de chercheur au Mémorial Sloan Kettering Cancer Center. Un institut qui a, précédemment, mis la main sur une molécule spéciale qui rend possible l’immunothérapie

Pour rappel, l’année dernière, le Mémorial Sloan Kettering Cancer Center a partagé la bonne nouvelle portant sur la mise en place d’un nouveau médicament. en effet, ce dernier permet de stopper les cellules provoquant le développement des tumeurs.