Une vingtaine d’étudiants arrêtés par la police à Alger


Les forces de police ont fait usage, aujourd’hui mardi, de leurs matraques et de gaz lacrymogène pour empêcher la marche des étudiants à Alger.

Les éléments des forces de sécurité, déployés en grand nombre, ont arrêté 20 étudiants, a appris Elwatan.com auprès du Comité des étudiants de l’université Alger 2.  Les manifestants arrêtés ont été conduits vers les commissariats de police à Alger-centre (ex Cavignac), Semmar, Bir Touta et Sidi Abdellah, précise la même source.

Malgré la répression, les étudiants ont réussi à tenir un rassemblement devant le Palais du gouvernement, avant que les forces de sécurité ne parviennent à les déloger à coups de matraques et de gaz lacrymogène.

Les milliers d’étudiants qui ont défilé aujourd’hui dans le centre de la capitale ont scandé des slogans hostiles au pouvoir en place dont « Tetnhaw Ga3 (partez tous ) ! » et « Un Etat civil et non militaire ».

Related Post

Deux morts et trois blessés dans un accident sur u…
Les Opérateurs économiques et les étudiants s’orga…
Un hôtel Hyatt à Alger en 2019
Lancement des projets de réalisation de 100 mosqué…

Post Views: 188