Une société du Texas investit dans l’aquaculture en Algérie

Une ferme aquacole verra bientôt le jour dans la wilaya de Relizane pour concrétiser le partenariat américano-algérien pour l’élevage de crevettes entre la société américaine Trans American Aquaculture (TAA, Rio Hondo, Texas) et son partenaire algérien Aqua Continentale.

En effet, Trans American Aquaculture (TAA, Rio Hondo, Texas) et son partenaire algérien Aqua Continentale ont signé un protocole d’entente ce jeudi 28 juillet à Alger ». D’ailleurs, Ce protocole prévoit « la réalisation conjointe d’une ferme aquacole dans la Wilaya de Relizane. Produisant jusqu’à 1000 tonnes de crevettes destinées à la consommation locale et à l’exportation vers l’Europe » ; a indiqué un communiqué parvenu à notre rédaction.

« TAA travaillera avec Aqua Continentale pour développer un couvoir similaire à celui du Texas et transférera le savoir-faire nécessaire pour élever des géniteurs et réussir la commercialisation de son produit » ; a déclaré le P-DG de TAA, Adam Thomas, lors de la cérémonie de signature.

« L’échelle et la technologie de l’agriculture américaine sont bien adaptées à une application en Algérie, et je suis fier de travailler avec TAA pour lancer la toute première ferme de crevettes en Algérie en utilisant des technologies de pointe respectueuses de l’environnement », a déclaré, pour sa part, le P-DG d’Aqua Continentale, Abaoub Madjid.

Un nouveau partenariat entre l’Algérie et les États-Unis

D’après la même source, « ce projet a été réalisé grâce au travail du bureau de l’International Trade Administration (ITA) de l’ambassade des États-Unis en Algérie ». Ce dernier « avait émis un avis numérique pour une opportunité de contrat d’exportation aux entreprises américaines pré-qualifiées dans le domaine de l’aquaculture ».

Par ailleurs, le même communiqué a aussi noté que « ITA est une division du département américain du commerce qui relie directement les fournisseurs américains aux opportunités d’affaires avec les entreprises algériennes ».

Concernant TAA, « c’est une société aquacole privée créée en 2017 par des éleveurs de crevettes équatoriens et des partenaires américains qui ont reconstruit et modernisé une ferme de crevettes abandonnée de 765 hectares dans le sud du Texas », a détaillé la même source. Rajoutant qu’ « aujourd’hui, la ferme comprend un couvoir et une installation de géniteurs et produit 1 million de livres de crevettes de haute qualité en utilisant des principes et des techniques biologiques ».