Une femme meurt d’une méningite à Boumerdès


Dure rentrée scolaire pour les élèves et le personnel de l’école privée Einstein, sise à Boumerdès. En effet, suite au décès suspect d’une femme de ménage le 2 septembre dernier chez elle après une période de congé maladie de quelques jours, un vent de panique a soufflé. Les services sanitaires épidémiologiques du CMC  Thénia alertés sur cette mort ont procédé à une autopsie dont les résultats apparus le lendemain jeudi ont permis « le diagnostic d’une méningite purulente post-mortem », selon les déclarations du Dr Saï de la direction de la santé et de la population (DSP) de la wilaya. Certains parents ont vite craint « une possible contagion». De son côté, la DSP a dépêché une équipe de la santé scolaire au niveau de l’école. Aucun autre cas n’a été décelé. Par mesure préventive, il a été décidé de mettre les élèves et le personnel sous traitement prophylactique à base de Rovamycine durant 5 jours ; sachant que la période d’incubation de la maladie est d’une semaine. Mais depuis, « une dizaine de jours se sont écoulés sans qu’aucun autre cas n’apparaisse », selon les assurances du Dr Saï qui a précisé que l’antibiotique a été distribué gratuitement aux élèves et au personnel de l’école qui dispose également d’un médecin sur place.  

Post Views: 0