Un Algérien accusé d’avoir poignardé 5 personnes en Irlande

Le nouvel an est synonyme de joie et de célébration, mais pendant cet évènement si festif nous pouvons noter divers faits divers liées à de la violence, notamment des agressions.

L’Irlande a été victime d’un évènement, qui risque de marquer la population mais surtout les cinq victimes qui ont été agressée, le jour de l’an.

La Selon The Irish Examiner, un Algérien âgé de 27 ans a comparu devant le tribunal de district de Tralee, dans le sud-ouest de l’Irlande. L’homme se nommant M. Mekhazni a été accusé d’avoir été occasionné des troubles mais aussi d’avoir poignardé cinq personnes. Les faits ont eu lieu le soir du Nouvel An à l’hôtel Killarney, où le suspect séjournait, a rapporté Kerry Radio. Ce n’est que ce mercredi 18 janvier 2023 que audience a eu lieu.

L’Algérien entendu par la justice est placé en détention provisoire

Dans un premier temps, afin de contextualiser il faut savoir que les cinq personnes agressées par l’homme ont toutes été touchées, selon le sergent Hennessy, qui a témoigné face au juge. Ensuite, il faut noter que ces blessures ne sont pas moindre et que le suspect n’y est pas allé de main morte. En effet, l’un des victimes se retrouve avec un doigt en partie amputée, en plus d’autres coups reçu ç la main et à la jambe.

Même si l’avocat de l’Algérien a demandé une libération sous caution, celui-ci reste pour l’instant en détention provisoire. Brendan Ahern, ledit avocat explique que « la demande de libération sous caution de son client était devant la Haute Cour demain, et que la réponse dépendra de sa vérification des antécédents du suspect ».

Les autorités ont estimé que l’affaire devait être traité par un autre tribunal car les chargent était bien trop lourdes. L’homme, sera de nouveau traduit devant la justice auprès du tribunal de Tralee dans une dizaine de jours, plus précisément le 1er février 2023. Il devra, ensuite être entendu à Killarney une semaine plus tard.