Tourisme en Algérie : l’ex-émir du Qatar découvre le Sahara en famille

Après l’ouverture de la région de Djanet et l’instauration d’un visa simplifié, le tourisme saharien avance à petit pas. En effet, à plusieurs reprises, l’Algérie a été qualifiée comme une destination touristique authentique, mystérieuse qui suscite la curiosité du point de vue extérieur.

Malgré le fait qu’elle ne dispose pas d’infrastructure nécessaire pour accueillir un touriste de masse, l’Algérie possède un potentiel touristique, qui plait aux voyageurs qui sont à la recherche de la nouveauté et des destinations peu communes.

Pour rappel, le prestigieux magasine, le New York Times, a intégré le Tassili n’Ajjer dans sa liste de 52 destinations à visiter en 2023. En effet, ce quotidien revient sur la beauté de cette région, mais aussi sur les différentes mesures prises par le gouvernement algérien pour promouvoir le tourisme saharien.

L’ex-Emir du Qatar tente l’aventure du Sahara algérien en famille

Après les touristes argentins qui ont rejoint le Sahara en Citroën 2CV, le Belge qui a réalisé son rêve d’enfant à Timimoune, c’est au tour des Qataris de se poser aux Sahara et profiter des beaux paysages qu’offre le désert algérien.

Le Cheikh Joaane Bin Hamad bin khalifa en compagnie de sa famille au Sahara algérien

En effet, sur son compte Instagram, le Cheikh Joaane Bin Hamad Bin khalifa Al Thani a diffusé les images de quelques moments partagés en compagnie de son père Hamad Bin Khalifa et son frère Jassim. Ces Qataris profitent d’un moment en famille et en présence de leurs amis, dans une « kaada » typiquement saharienne.

Sahara algérien

Pour rappel, de nombreux touristes issus de différentes nationalité ont été emerveillés la beauté des paysages en Algérie mais aussi de constater la convivialité des citoyens algériens qui acceuillent les bras ouverts chaques touristes et voyageurs.

| À LIRE AUSSI :

>> New York Times : le Tassili n’Ajjer parmi les places à visiter en 2023

>> Voyager en Algérie : le rêve d’enfant d’un Belge se réalise au Sahara