Tigzirt : Imposante marche pour la libération des détenus


Une marche pour la libération des détenus du mouvement populaire, dont Amar Acherfouche (militant du RCD), a été organisée, hier, dans la ville côtière de Tigzirt, à 40 kilomètres au nord de Tizi Ouzou.

Cette manifestation, qui a regroupé notamment des citoyens de la daïra de Tigzirt, s’est ébranlée de la place du cinéma Mizrana jusqu’au siège du tribunal de la ville. Durant toute la durée de cette manifestation, les marcheurs ont réitéré, à travers les banderoles déployées, l’exigence de la libération des détenus du mouvement populaire enclenché depuis les 22 février dernier pour le départ du système. «Libérez les détenus, libérez Amar Acherfouche !» ont crié, à gorge déployée, les personnes qui ont pris part à cette action de terrain.

Les manifestants ont scandé aussi des slogans hostiles au pouvoir, comme «Système dégage !» et «Gaïd dégage !». Ils ont aussi suspendu des pancartes sur lesquelles étaient mentionnés des mots d’ordre en faveur de la libération de l’ancien moudjahid Lakhdar Bouregaâ et les manifestants arrêtés lors des marches pour avoir brandi le drapeau amazigh.

Dans la foule, nous avons remarqué la présence de Moussa Abbou, Akli Tizguine et Amar Kichi, maires, respectivement, de Tigzirt, Iflissen et Mizrana. Le député du RCD, Mohand Arezki Hamdous, a également pris part à cette marche, tout comme Mohamed Ameziane Acherfouche, membre de l’APW et frère du détenu de la région. D’autres élus locaux ont aussi participé à cette action qui s’est terminée par une prise de parole.

Les intervenants ont réaffirmé leur soutien aux familles des détenus en question, comme ils ont insisté sur le maintien de la mobilisation jusqu’à la libération de ces prisonniers d’opinion. Par ailleurs, notons que c’est la deuxième marche organisée dans la ville de Tigzirt depuis l’arrestation de Amar Acherfouche qui a été interpellé, il y a 15 jours, à Alger, pour avoir brandi le drapeau amazigh.

D’autre part, rappelons que la mobilisation pour la libération de ces manifestants qui croupissent dans les geôles du pouvoir s’intensifie dans la wilaya de Tizi Ouzou, où des actions de protestation sont régulièrement organisées. Mardi, une imposante marche a eu lieu au chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, à l’appel du groupe RCD à l’APW.

Cette manifestation de rue a regroupé un nombre important de participants, dont des députés, des avocats, des journalistes, des enseignants ainsi que des élus RCD, ceux du FFS, entre autres. En somme, la mobilisation pour la libération des détenus se poursuit toujours dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Post Views: 0