Surcharge des classes, prime de scolarité… : ce qu’a dit le ministre

Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a donné, ce mercredi matin, le coup d’envoi officiel de l’année scolaire 2022-2023 depuis l’école primaire « Lalla Fatma N’Soumer » dans la wilaya de Djanet.

S’exprimant à la presse en marge du coup d’envoi de la nouvelle année scolaire, le ministre Belabed est revenu sur le phénomène de surcharge des classes, assurant « la résolution de ce problème avec les moyens disponibles ».

Le ministre de l’Éducation nationale a saisi l’occasion pour souligner le fait que « ce phénomène n’était pas aussi grave que ce que l’on rapporte ». Ainsi, il a rassuré les parents d’élèves quant à la surcharge des classes, notant que « la majorité des établissements travailleront confortablement ».

« Vous allez constater de visu que le problème de surcharge des classes est sous contrôle. Tous nos élèves rejoindront les classes sans exception aucune », a assuré le ministre  Abdelhakim Belabed en notant que « ce phénomène ne concerne que très peu d’établissements ».

En outre, le ministre de l’Éducation nationale a rappelé que « les établissements scolaires avaient fait face à ce phénomène de surcharge des classes en marge du contexte épidémique liée à la Covid-19, et ce, à cause de la faible cadence de réalisation des infrastructures ».

Dans ce même sillage, le ministre Belabed a fait part de « la réception de 413 établissements éducatifs de base, dont 268 primaires, 85 CEM et 60 lycées, au titre de la nouvelle année scolaire 2022-2023″.

Le ministre dévoile le taux de versement de la prime de scolarité

Donnant le coup d’envoi officiel de l’année scolaire 2022-2023 ce mercredi à Djanet, le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, s’est exprimé au sujet du versement de la prime de scolarité.

En effet, le premier responsable du secteur de l’éducation dans notre pays a fait savoir que « le taux de versement de la prime de scolarité a dépassé les 80 % au niveau national ». De plus, le ministre Belabed a indiqué que « cette prime de scolarité, s’élevant à 5000 dinars algériens, concerne près de 4 millions d’élèves à l’échelle nationale ».

Rentrée scolaire 2022 : quelles sont les trois principales nouveautés ?

Pour rappel, ce mercredi 21 septembre 2022, près de 11 millions d’élèves ont regagné les bancs de leurs écoles au titre de l’année scolaire 2022-2023, se répartissant sur près de 30.000 établissements à travers le territoire national.

Plusieurs nouveautés sont au rendez-vous pour marquer cette nouvelle année scolaire, il s’agit notamment du retour au système d’enseignement habituel, l’introduction de la langue anglaise au primaire ainsi que l’utilisation des tablettes numériques.

Après l’adoption d’un système d’enseignement exceptionnel au cours de ces deux dernières années en raison de la pandémie de la Covid-19, le Ministère de l’Éducation nationale a décidé de retourner au système habituel cette année.

Concernant l’introduction de l’enseignement de la langue anglaise dès la 3ᵉ année du cycle primaire, le ministre a rappelé aujourd’hui que « c’est un défi que l’État a relevé pour permettre aux élèves d’apprendre cette langue universelle ».

« L’encadrement humain pour l’enseignement de cette langue universelle ainsi que les manuels scolaires ont été assurés au niveau de l’ensemble des établissements éducatifs du pays », s’est félicité le ministre Belabed ce mercredi.

En outre, la nouvelle année scolaire connaîtra des mesures visant l’allègement du poids des cartables scolaires, en application des directives du Président Tebboune. Notamment à travers la dotation de 1629 écoles en tablettes numériques, en attendant la généralisation progressive de cette opération.