Sommet arabe 2022 : ce qu’a dit Tebboune à l’ouverture de la session ordinaire

Présidée par le président Abdelmadjid Tebboune, la 31e session ordinaire du Sommet arabe s’est ouverte, ce mardi 1 novembre, à Alger avec la participation des chefs d’État et de Gouvernement arabe.

Dans son discours à l’ouverture du sommet arabe d’Alger 2022 ; le président Tebboune a évoqué plusieurs points, dont celui de la question palestinienne. Sur ce dossier, le chef de l’État a appelé les pays arabes « à redoubler d’efforts » pour le soutien de la Palestine.

« Face à l’incapacité du Conseil de sécurité de l’ONU à garantir la solution à deux États, nous sommes aujourd’hui tous appelés à redoubler d’efforts pour le soutien matériel et politique à la Palestine ; dans sa résistance face aux crimes organisés que subit le peuple palestinien », a déclaré le président Tebboune.

L’enjeu économique mis en avant

Sur la même lancée, le chef de l’État a aussi évoqué le dossier économique, en appelant à la constitution d’un « pole économique arabe » qui vise à préserver les intérêts communs des pays arabes.

Xiaomi Redmi 9A Mobile

« Avec notre immense richesse (…) Nous sommes tous appelés à reprendre confiance pour avoir une influence dans l’économie mondiale », a lancé le chef de l’État.

Dans le même sillage, le président Tebboune a aussi a appelé à l’institution d’un fonds monétaire arabe pour le soutien des pays arabes en difficulté, ainsi que l’impératif soutien à la jeunesse arabe.