Sid Bel-Abbès : le cadavre d’un homme de 48 ans repêché d’un puits

Le phénomène de la chute des personnes dans les puits prend de l’ampleur en Algérie. Un autre corps sans vie a été repêché d’un puits. Cette fois ci, c’est dans la wilaya de Sid Bel-Abbès.

Les éléments de la protection civile ont repêché la dépouille d’un homme d’un puits de 25 mètres de profondeur. En effet, l’incident a eu lieu dans la commune de Mustapha Benbrahim qui se situe à 28km à l’est de la wilaya de Sidi Bel-Abbès.

La direction locale de la protection a déployé l’unité des plongeurs qui ont réussi à repêcher la dépouille dans la nuit de dimanche dernier. Dans un communiqué officiel, elle a révélé qu’il s’agit d’une dépouille d’un homme de 48 ans, dans un état avancé de décomposition.

Selon la même source, la dépouille a été transférée au service spécialisé et que le repêchage a été fait après avoir terminé toutes les formalités légales par les services légales et judiciaires. La même source indique également qu’une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances de l’incident.

La chute des personnes dans les puits, un phénomène qui prend de l’ampleur

En Algérie, le phénomène de la chute des personnes dans les puits prend de l’ampleur. Malgré les messages de sensibilisation de la protection civile, il semble que certains manquent encore de vigilance. Le nombre augmente d’une année à l’autre, ce qui suscite de l’inquiétude.

Il est à rappeler que l’incident de dimanche dernier est le deuxième cas enregistré à la wilaya de Sidi Bl-Abbès en espace de deux semaines. Le 1er novembre dernier, les éléments de la protection civile ont également repêché un corps sans vie au niveau du Douar Chairia à Sidi Yaâkoub.