Saison estivale : Chaleur caniculaire dans plusieurs wilayas


Une chaleur caniculaire a été enregistrée hier, et persistera aujourd’hui dans 3 wilayas du sud et 9 autres de l’est du pays, avec des températures qui ont atteint ou dépassé localement 48°C pour la région sud et entre 40 et 44°C pour la région est, selon l’Office national de météorologie (ONM), qui a émis un bulletin météorologique spécial (BMS).

«Des températures caniculaires atteignant ou dépassant 48°C sont prévues sur les wilayas d’El Oued, Ouargla et de Biskra», précise le BMS.

Selon l’ONM, des températures caniculaires de l’ordre de 40°C à 44°C sont prévues sur plusieurs wilayas de l’est du pays. Il s’agit des wilayas de Mila, Constantine, Guelma, M’sila et la partie sud des wilayas de Béjaïa, Jijel, Skikda, Annaba et El Tarf. Pour les météorologues, l’été commence le 1er juin et s’achève le 31 août.

En météorologie, l’été est la période la plus chaude et la plus ensoleillée de l’année. Certains imputent cette situation au changement climatique. L’humidité renforce aussi la chaleur ressentie. Quand l’air est humide, et surtout très humide (lorsque le taux d’humidité atteint 90%), l’évaporation de la sueur du corps humain devient beaucoup plus difficile.

Au lieu de s’évacuer par les pores, la sueur colle à la peau et ne permet pas à l’organisme de se refroidir par évaporation. La sensation de chaleur devient dès lors insupportable, surtout dans les grandes agglomérations où l’air circule peu, et les lieux confinés comme les transports en commun.

Cette tendance haussière concerne surtout les villes et le pourtour méditerranéen. Un rapport récent de l’Organisation météorologique mondiale stipule : «Les années 2011 à 2015 représentent la période de cinq ans la plus chaude jamais enregistrée. Selon des évaluations scientifiques, le changement climatique a multiplié par dix, voire plus, le risque de vagues de chaleur durant cette période.»

On assiste à une diminution du nombre de journées et de nuits froides et à une augmentation du nombre de journées et de nuits chaudes, ce qui a des incidences majeures sur la santé humaine, la production agricole et les écosystèmes. Les médecins conseillent de boire beaucoup, un message qui s’adresse particulièrement aux diabétiques et aux hypertendus.

Il s’agit aussi de fermer les volets et les rideaux des façades exposées au soleil et de maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à celle intérieure. Il faut éviter également de sortir aux heures les plus chaudes, d’éviter les boissons très sucrées (limonades et jus) ou à forte teneur en caféine, et les activités extérieures, comme le sport et le jardinage.

Les fortes chaleurs poussent à rechercher de la fraîcheur. Les différents points d’eau sont alors pris d’assaut (piscines, lacs et plages). Quand la chaleur monte, les Algériens se ruent sur les climatiseurs pour équiper la maison ou le bureau, dans le secteur résidentiel ou commercial.

Les demandes sur ces produits augmentent. Dans la grande distribution, la vente d’eau minérale (surtout les petites bouteilles) et de crèmes solaires explosent. Facilement transportables, elles sont très demandées par la clientèle.

Post Views: 336