Réserves de change en Algérie : ce qu’a déclaré Tebboune

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a annoncé aujourd’hui, le jeudi 19 janviers 2023, que les réserves de change se sont élevées à plus de 60 milliards de dollars, alors que la croissance économique a atteint 4,1% en 2022, et devrait atteindre 5% en 2023, selon l’agence officielle. Et ce lors de son discours d’ouverture de la rencontre Gouvernement – walis, ayant lieu au palais des Nations à Alger.

Il a également évoqué un certain nombre d’indicateurs et de résultats positifs qui ont été obtenus au cours des trois dernières années, grâce au développement stratégique et à «la participation des walis à la résolution des problèmes qui entravaient les entreprises pour des raisons bureaucratiques ou des vides juridiques ».

Rappelant que parmi ces résultats, qui ont permis de créer une « dynamique économique et sociale claire » en Algérie, le Chef de l’Etat a mis en avant « la réduction de la facture des importations d’un montant allant de 36 à 38 milliards de dollars », après que « cette facture s’est élevée dans le passé à 63 milliards de dollars par an en raison de la surfacturation ».

Tebboune met en avant la hausse des exportations hors hydrocarbures de 2019 à 2022

Par ailleurs, le président de la République Abdelmadjid Tebboune a évoqué l’augmentation des exportations hors hydrocarbures déclarant : « Nous avons pu, pour la première fois, faire passer les exportations de 1,7 milliard de dollars en 2019, à 5 milliards de dollars en 2021, puis à 7 milliards de dollars en 2022, donc une augmentation annuelle de 30%. »

Le Chef de l’Etat a tout de même reconnu que les salaires restent « insuffisants », soulignant que « le niveau des salaires sera relevé pour atteindre 47% d’ici fin 2023 et début 2024 ».

Il a déclaré que l’année en cours « verra le lancement de la première usine algérienne de production de sucre, et la première production 100% nationale d’huile de table ».