Réouverture des frontières de l’UE : Proposition d’une liste incluant l’Algérie


Les pays européens doivent se prononcer sur une proposition de liste d’une quinzaine d’Etats dont les voyageurs seront admis dans l’Union au 1er juillet, a appris, vendredi, l’AFP de sources diplomatiques.

La liste élaborée lors d’une réunion des ambassadeurs des pays de l’UE et de l’espace Schengen contient quatorze pays, dont l’Algérie, auxquels s’ajoute la Chine, sous condition de réciprocité, c’est-à-dire à condition qu’elle accueille sur son sol les voyageurs venant de l’UE.

La liste ne comprend pas les Etats-Unis, pays le plus touché par la pandémie de coronavirus, tant en nombre de morts que de cas. Selon l’AFP qui cite une source diplomatique, la liste devrait être révisée toutes les deux semaines.

Les voyages non essentiels vers l’UE sont interdits depuis la mi-mars. Cette mesure doit être levée progressivement à partir de cette semaine (mercredi 1er juillet 2020), en privilégiant les visiteurs venus de pays dont la situation épidémiologique est semblable à celle de l’UE, où la pandémie a reflué.

La proposition européenne fixe plusieurs critères épidémiologiques pour qu’un pays soit sur la liste des admis (taux de nouveaux cas de Covid-19 proche ou en dessous de 16 pour 100 000 habitants (moyenne dans l’UE) sur les 14 derniers jours, tendance à la stabilité ou à la baisse des nouveaux cas, ainsi que les mesures mises en place par un pays pour lutter contre la pandémie, dont la pratique de tests.) En Algérie, la reprise des vols n’est toujours pas annoncée par les autorités.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a estimé, vendredi 12 juin, qu’«il est encore tôt pour parler d’ouverture de l’espace aérien». Il a souligné que «toutes les décisions à prendre concernant le déconfinement seront des décisions scientifiques et non politiques ou administratives».

Le chef de l’Etat n’a donné aucune indication concernant une éventuelle réouverture des frontières, fermées depuis la mi-mars pour cause de propagation de coronavirus. «Tant qu’il y a des décès, je ne peux pas tout ouvrir», tranche M. Tebboune. Il est à noter toutefois qu’Air Algérie a rouvert, le dimanche 21 juin dernier, certaines de ses agences à Alger, Oran, Constantine, Annaba.

Les détenteurs de billets non utilisés pourront se rendre dans les agences de la compagnie nationale pour avoir des informations et éventuellement les valider ou les annuler. La modification des billets achetés avant la reprise effective des vols est gratuite dans la même classe durant toute leur validité et avant la date du voyage prévu.

La validité des billets a été prolongée au 30 juin 2021 pour tous les vols prévus avant le 31 mai 2020 (El Watan 22 juin 2020 https://www.elwatan.com/edition/actualite/transport-aerien-air-algerie-reprend-du-service-22-06-2020  ).

S’agissant de la réouverture de ses agences, Air Algérie confirme le retour progressif de ses activités et une reprise «imminente» de ses vols.

Post Views: 40