Rentrée scolaire 2022: lancement d’une campagne de nettoyage des écoles

Selon un communiqué rendu public par le ministère de l’Education Nationale, une campagne nationale de nettoyage des établissements scolaires sera lancée, pour la rentrée scolaire prévu le mercredi 21 septembre du mois en cours, à partir de ce vendredi 16 septembre 2022 à 10h00 à travers tout le territoire national, pour accueillir les élèves et le corps éducatif dans les meilleures conditions. Cette campagne se poursuivra jusqu’à la veille de la rentrée scolaire, le mardi 20 septembre, afin d’ »assurer un environnement scolaire propre et sain ».

« En application de la décision du Premier ministre et des instructions du ministre de l’Education nationale et dans le cadre des préparatifs de la rentrée scolaire 2022/2023, le ministère de l’Education nationale organise, à travers les directions de l’éducation en coordination avec le ministère de l’Environnement et des Energies Renouvelables, une campagne nationale de nettoyage des établissements scolaires sous le slogan « Rentrée scolaire dans un environnement propre » ». Peut-on lire dans le communiqué du ministère de l’Education Nationale.

Il est à noter aussi que selon ce même communiqué, vont participer à cette opération les collectivités locales, les directions de l’environnement, les maisons de l’environnement, les associations de parents d’élèves, la société civile ainsi que les scouts musulmans.

Abandon du mode d’enseignement par groupes pour cette rentrée scolaire 2022

Les élèves vont enfin reprendre une scolarité normale et retrouver le mode d’enseignement habituel à partir du 21 septembre prochain et ce après trois ans de la mise en place d’un système d’enseignement exceptionnel par groupes à cause de la pandémie de la Covid-19, les e

En effet, le 1er septembre dernier, le Ministère de l’Éducation nationale a tranché concernant le mode d’enseignement à appliquer, faisant part du retour au système d’enseignement habituel pour cette année scolaire 2022-2023 dans tous les cycles d’enseignement, à savoir le primaire, le moyen et le secondaire. Donc l’abandon du système exceptionnel mis en place en raison de la pandémie.