Quatre décès et 48 cas confirmés : Les appels au respect des mesures de prévention se multiplient


Sur l’ensemble des cas contacts aux deux derniers décès enregistrés dans la wilaya de Blida prélévés à l’EHS de Boufarik, 9 personnes ont été confirmées positives au Covid-19.

Un nouveau décès a été enregistré à l’hôpital de Blida, une femme âgée de 84 ans, et deux nouveaux cas ont été notifiés dans la wilaya de Guelma, soit 11 nouveaux cas, pour atteindre un total de 48 cas confirmés et quatre décès, selon un communiqué du ministère de la Santé de la Population et de la Réforme hospitalière.

Actuellement, 16 personnes demeurent toujours confinées au niveau de l’EHS de Boufarik, signale le Dr Mohamed Yousfi, et de préciser que les trois derniers patients testés négatifs ont quitté l’hôpital, ce qui porte le nombre à 13 patients guéris. «Le confinement chez soi est l’unique moyen de réduire la propagation de ce virus, même pour les personnes testées négatives en attendant la fin de l’incubation.

Ce qui doit être respecté de manière rigoureuse pour qu’on puisse maîtriser la situation dans le cas où l’épidémie s’aggrave dans notre pays. Cela pourrait également être valable pour les cas positifs asymptomatiques», a-t-il expliqué, et de souligner que l’enquête épidémiologique suit son cours autour des familles de ces neuf nouveaux cas pour identifier toutes les personnes contacts.

Pour le Pr Arezki Issolah, chef de service des urgences médico-chirurgicales au Chu Mustapha Pacha, au rythme où les choses évoluent, «nous n’avons pas besoin d’être un spécialiste en virologie, en épidémiologie ou autre spécialité pour comprendre que ces mesures de prévention doivent être respectées et appliquées à la lettre, comme le lavage des mains, éviter les embrassades, la poignée de main et limiter les regroupements et rassemblements sachant que le virus se transmet d’une personne à une autre».

Et d’appeler au renforcement des mesures barrières : «Face à la méconnaissance de la virulence du virus, il est important d’être prudent et vigilant mais sans pour autant céder à la panique.» «Nous saluons les mesures prises par le gouvernement, mais elles doivent être élargies en interdisant les rassemblements, notamment dans les salles des fêtes, les mosquées et la rue pour freiner la propagation», a-t-il ajouté.

La circulation rapide du virus fait craindre une flambée du nombre de cas et la propagation vers d’autres wilayas du pays. Les recommandations pour le respect strict des mesures de prévention se multiplient en invitant la population à faire preuve de responsabilité, à plus de vigilance et à observer un confinement optimal, surtout éviter les sorties en groupe dans les espaces publics.

Par ailleurs, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a lancé, en coordination avec le ministère de la Poste et des Télécommunications, un site web dédié à la sensibilisation aux dangers du coronavirus (Covid-19).

Disponible dans les deux langues arabe et française, le site web (http://covid19.sante.gov.dz) contient plusieurs rubriques qui peuvent être consultées par l’internaute qui pourra y trouver tous les renseignements relatifs au coronavirus. Un historique sur son apparition dans la ville chinoise de Wuhan, suivi d’une autre page consacrée aux questions fréquentes, telles la source du virus, les modes de sa transmission et de son diagnostic, ses principaux symptômes, la prise en charge des cas suspects, ainsi que des consignes pour les personnes qui partent en voyage.

Les personnes intéressées peuvent également consulter, à travers la même page, un ensemble d’idées fausses répandues auprès de la population, telles l’éventualité d’existence d’un danger à la réception de colis ou de lettre en provenance de Chine, l’efficacité des gargarismes avec un bain de bouche et de se rincer régulièrement le nez avec une solution saline à prévenir l’infection par le nouveau coronavirus. La tutelle a réservé un autre diaporama pour le suivi quotidien des nouveaux cas confirmés et la publication des déclarations officielles concernant le Covid-19.

La quatrième page inclut des consignes sanitaires pour éviter la contamination lors des voyages et d’autres mesures à l’adresse des prestataires de soins pour se protéger, tandis que sur le cinquième slide figure le numéro vert (3030) mis à la disposition des citoyens dans le cadre du plan de prévention contre le coronavirus.

Toujours sur le même site, un espace est réservé exclusivement aux voyageurs en leur offrant des conseils détaillés, illustrés par des images pour éviter l’infection lors des déplacements. Une autre rubrique est également consacrée aux mesures prises par le gouvernement et un espace dédié aux professionnels.

Post Views: 214